NAVYBOOT Online Shop

LUDWIG CRAMER-KLETT

MEN OF STYLE

NAVYNEWS_De quand date ta passion pour les chaussures?

LUDWIG CRAMER- KLETT_Je ne sais pas si on peut parler de passion mais j’ai l’amour du beau, de l’artisanat, de la qualité. Je me suis offert il y a plus de 20 ans, alors que j’étais encore qu’un gosse, ma première paire de slippers en cordovan de Ludwig Reiter. Elles sont très usées mais je les porte encore.

NN_As-tu été «éduqué» à aimer les belles chaussures?

LCK_Dans le milieu dans lequel j’ai grandi, on m’a transmis le goût de la tradition et de l’artisanat. Ce dernier joue dans tous les domaines de ma vie un rôle très important et donc aussi dans le choix de mes chaussures. Mon grand-père déjà portait des chaussures de qualité, mon père a toujours une super paire aux pieds. Ma soeur est même créatrice de chaussures, elle a un master en design dans ce domaine. L’amour de la qualité nous a été transmis à tous.

NN_Comment choisis-tu tes chaussures?

LCK_Je ne porte pas n’importe quelle chaussure: J’aime les modèles étroits – pas trop plats devant, c’est trop à la mode, et pas trop rond, c’est trop ringard. Les Italiens et les Anglais font les meilleures chaussures. Mais les chaussures italienne sont plus fines au pied et ont vraiment de la classe.

NN_Est-ce que ton style s’est transformé au cours des années?

LCK_Quelques erreurs de jeunesse: J’ai acheté des Prada que je n’ai jamais mises – un effet de mode. Je me suis aussi offert des sneakers parce que tout le monde en avait  –  je ne les ai pas plus portées. Depuis j’ai fait la paix avec les sneakers, il m’en arrive même d’en enfiler. Mais je me sens mieux dans des chaussures en cuir.

NN_Es-tu aussi exigeant avec ta garde-robe?

LCK_Ca dépend. Je ne dépense pas des milliers d’euro pour un costume. Ca se fait, bien sûr, mais moi ça ne me viendrait pas à l’idée. J’ai un super tailleur à Berlin, qui me fait tout sur mesure.

NN_Quels sont tes conseils de style pour la gente masculine?

LCK_Les hommes ont un nombre plutôt réduit de paires de chaussures qu’ils portent pendant des années. Messieurs, optez pour de la qualité – ne serait-ce que par amour pour vos pieds.

NN_Quelles chaussures porter avec un costume?

LCK_Avec un costume on porte évidemment des chaussures élégantes avec une semelle en cuir. Les semelles en gomme sont inacceptables!

NN_Qu’est ce que tu préfères porter en été?

LCK_Dès qu’il commence à faire chaud et souvent jusqu’en novembre je ne porte pas de chaussette. Je n’aime pas les chaussettes.

NN_Ne crains-tu pas d’abîmer tes belles chaussures en cuir? Les hommes ont souvent peur de se faire mal aux pieds…

LCK_Pas moi. Ça donne un style usé à mes chaussures et c’est bien comme ça. Mes pieds ça ne les dérange pas: ils sont habitués, depuis le temps.

NN_Est-ce que tu regardes les chaussures des autres hommes? Qu’est-ce qui te fait bondir?

LCK_ Bien sûr. Quand quelqu’un porte des chaussures moches ou en mauvais état, je le vois tout de suite. Et je pense, «il n’a pas de goût». Je sais, c’est superficiel de juger quelqu’un d’après ses chaussures. Mais si j’avais par exemple un gérant censé me représenter, ce serait un problème s’ il n’avait pas le goût de la belle chaussure.

NN_Ces critères s’appliquent-ils aussi pour les femmes?

LCK_ Chez les femmes ça me dérange tout autant. Bien sûr, les femmes veulent des chaussures à la mode qui ne coûtent pas trop cher. Mais ça n’exclut rien. Ce qui me déplaît c’est quand on voit que les chaussures sont de mauvaise qualité.

NN_Tu es à moitié Suisse, tu as longtemps vécu et travaillé à Zürich, Quelle note donnerais-tu aux Suisses pour leur style sur une échelle de 1 à 10?

LCK_ Les Suisses sont toujours très bien habillés. Parfois peut-être trop.